MANUEL DE SURVIE : QUEL LIVRE CHOISIR

Quel guide de survie choisir ? Comment se préparer à survivre face aux zombies de la pire espèce ? Est-ce que tu recherches les bases de la survie dans la nature (façon Bear Grylls) ? Veux-tu vous préparer à la fin du monde comme les survivalistes ? Ou alors tu veux augmenter tes chances de survie urbaine, en devenant un as de la protection personnelle comme Jason Bourne ?

Tout dépend de ta façon de voir le monde (ou sa fin).

Tornade, inondation, désastre… Comment faire face à une catastrophe sans perdre de temps

Le conseil survie du jour : comment faire face à un désastre ou une catastrophe naturelle : innondation, tremblement de terre ou… tornade
Lecteur, tu penses savoir comment faire pendant une catastrophe ? Probablement si tu as suivi les articles de ces derniers jours. Si tu es sur ce site, tu as peut-être même déjà songé à faire quelques préparations (kit de survie, sac d’évacuation, BoB). Mais comment faire face… après ?

Vidéo sous-titrée en Français

Voici une vidéo conférence par deux femmes qui mettent en avant le soutien collectif, l’organisation nécessaire et la courte fenêtre de temps à utiliser pendant laquelle la zone dévastée est une priorité pour l’actualité et les aides gouvernementales.

Dans cette conférence, les soeurs Caitria et Morgan O’Neil (qui avaient juste 20 et 24 ans à l’époque), nous expliquent comment elles ont pris les rennes et nous enseignent comment faire de même au besoin.

PS : j’ai quelques soucis de serveur, désolé je n’ai pas pu diffuser cet article avant midi. Par contre le test « un article survie par jour » est un franc succès avec presque 30% de lecteurs quotidiens en plus. C’est énorme, merci !
Je vais donc voir de quelle manière il serait possible de reprendre de l’éditorial à un bon rythme dans les jours qui viennent. Merci de ta fidélité, lecteur. Reviens la semaine prochaine pour le prochain article survie.

Comment dormir moins : seulement 2h par jour avec une méthode scientifique, sans risque pour la santé

Nous allons voir dans cette infographie comment dormir moins, jusqu’à seulement 2h par jour. Car il est possible de rester en bonne santé, en état d’alerte et efficace en dormant très peu, de nombreuses personnes le font dans le monde.

Et toi aussi, lecteur, tu peux y arriver. Imagine seulement le temps gagné : tu pourrais jouer plus, travailler plus, devenir un super héros la nuit ou terminer un projet que tu mets de côté depuis des mois.

Par contre, si tu es comme l’individu moyen, tu as déjà essayé de dormir moins. Tu as essayé simplement en te couchant plus tard ou en te réveillant plus tôt. C’est une fausse bonne idée, le manque de sommeil peut causer de gros soucis à plus ou moins long terme :

  • Irritabilité
  • Hypothermie
  • Perte de mémoire
  • Hallucination
  • Diabète type 2
  • Obésité

Alors, comment font les gens (aventuriers, militaires, marins solitaires) qui arrivent à dormir jusqu’à seulement 2h par jour ?

Ils utilisent le système de la sieste rapide (maximum 20 minutes), qu’ils vont répéter plusieurs fois dans la journée. On appelle ce système le sommeil polyphasé.

Une méthode scientifique : le sommeil polyphasé

L’idée scientifique de cette méthode est qu’une petite partie de notre nuit de sommeil est nécessaire, celle consacrée au sommeil paradoxal (à peu près 2h par nuit au total, par tranche de quelques minutes). Lorsque nous pratiquons une sieste, notre corps s’adapte et tombe beaucoup plus rapidement en sommeil paradoxal. Je laisse le lecteur lire le document suivant ou simplement scanner les graphiques en fin d’image pour comprendre.

Tutoriel sommeil polyphasé :

sommeil-polyphasé
Texte en Anglais. Mais il est possible d’observer l’infographie pour comprendre le nombre de siestes à faire dans la journée en fonction du temps de sommeil désiré

Quelle est la méthode ?

Selon les recherches nous pouvons dormir de plusieurs manières, selon le nombre de siestes que nous sommes prêts à faire dans la journée. Pour l’individu moyen nous pouvons utiliser :

  • Un seul moment pour dormir ? 8h de sommeil sont nécessaire environ.
  • Deux pause sommeil ? Alors on peut faire une nuit de 6h et 20 minutes de sieste
  • Prêt à dormir 3 fois dans la journée ? 2 siestes de 20 minutes + 4h30 de sommeil nocturne
  • Le sommeil fractionné en 4 étapes ? 3 siestes de 20 minutes, et 3h de sommeil 
  • 5 étapes ? 4 ou 5 siestes + 1h30 de sommeil
  • 2h de sommeil seulement : Au final, seulement 6 siestes de 20 minutes, bien réparties sur 24h, sont indispensables pour notre santé

Le bilan :

Cette méthode est très efficace pour les situations de survie où on ne peut pas abandonner une tâche trop longtemps (conduite d’un bateau en solitaire, travail urgent, maison encerclée par des zombies, etc…). Mais elle a ses propres faiblesses :

  • La période d’adaptation peut être très difficile à vivre
  • Il devient impossible de reporter ou de sauter une sieste, sans subir des conséquences lourdes en terme de fatigue

De fait, le sommeil polyphasé est le plus souvent inutilisable dans une vie sociale dite « normale », avec vie de famille, école, bureau ou travail standard.

Toujours est-il que maintenant lecteur, tu fais partie des rares personnes qui savent comment il est possible de dormir seulement 2h par jour (pour les cas d’urgence). A demain pour la prochaine astuce ;-)

Comment la pyramide de la survie peut vous aider à économiser et éviter le matériel inutile

La pyramide (ou triangle) de la survie est un outil efficace pour mieux comprendre les priorités de la survie.

Certain aventuriers, survivants et survivalistes se précipitent systématiquement si le dernier objet « survie » ou « tacticool » à la mode. A tord, ils se sentent rassurés quand ils partent à l’aventure ou faire du camping… Il n’y a pas de mal à acheter du matériel de qualité, ou même à aimer les « gadgets ».

Mais ce n’est pas ce qui compte dans une optique « survie ».

Le livre « SAS survival handbook : the ultimate guide to surviving anywhere«  par John Wiseman illustre parfaitement cette idée avec le graphique ci-dessous :

Le triangle de la survie : 1/ La volonté de survivre  2/ la connaissance 3/ Le matériel
Le triangle de la survie :
1/ La volonté de survivre
2/ la connaissance
3/ Le matériel

La base de cette pyramide est la volonté de survivre. La seconde partie (plutôt importante) réside dans la connaissance (et sans doute l’ingéniosité). Qu’est ce qui réside en dernière étape ? Le matériel : toujours nécessaire, mais pas primordial.

Quelle montre post-apocalyptique choisir dans un univers où les piles disparaissent ?

Imaginons : des scientifiques fous ont réalisé une version vivante de Cartman qui s’est cloné à l’infini pour dominer le monde. C’est la fin du monde.

La civilisation a disparue. Pas d’électricité, les piles n’existent plus ou sont devenues une denrée rare. Il est de plus en plus difficile de trouver un horloger capable de réparer les quelques montres qui se rechargent toutes seules.

Lecteur, sur quelle montre se porterait ton choix si tu veux connaitre l’heure dans ce monde post-apocalyptique ?

  • Une Rolex tiendrait-elle vraiment la route ?
    La montre est chère et tout le monde n’a pas « réussi sa vie » à 40 ans ;-)
  • Quid de cette rumeur comme quoi les G-shock cassent au niveau du bracelet en moins de 3 ans ?

 La bague solaire

J’ai trouvé mon choix du moment : l’anneau solaire, aussi appelé anneau de Paysan, bague solaire ou cadran annulaire.

montre post-apocalyptique

cadransolairepocheLe jour, le soleil indique l’heure solaire et la nuit la lumière se reflète sur la lune : la montre marche encore.

Le mécanisme est tellement simple qu’il en est presque incassable.

Bien sûr, en cas de nuage la montre perd tout intérêt, mais ça reste un bijou plutôt cool ;)

Et toi lecteur, quelle est ta montre apocalyptique préférée ? Tes suggestions serviront peut-être aux prochains Internautes

10 usages délirants ou improbables d’un préservatif pour la survie, qui pourraient pourtant sauver des vies

keep-calm-and-use-a-condomLecteur, nous allons voir comment le préservatif peut te servir de bien des manières en situation de survie. Je veux dire… en dehors de cette situation où tu as comme un gros besoin de chaleur humaine et de réconfort charnel. Voici pourquoi je te recommande de toujours avoir des préservatifs, de préférence non lubrifiés, dans ton kit de survie.

Tu pourras les utiliser, entre autres, pour :

  • Servir de gourde pour stocker l’eau. Un préservatif peut contenir jusqu’à deux litres !

    preservatif-chaussette
    Astuce : pour le protéger on peut le mettre dans une chaussette qui permettra de limiter les risques de percer le préservatif
  • Garder les allumettes, les briquets ou l’amadou sec. Attention à ne pas percer le préservatif, et votre matériel sera prêt et sec pour un feu arrivé au camp.
  • Attacher les différents éléments d’un abri de fortune
  • Allumer un feu : il suffit de le remplir d’eau pour en faire un loupe géante qui permettra de lancer un feu, avec l’aide du soleil
  • Enflammer un début de feu. Un préservatif est extrêmement inflammable et brûlera intensément pendant quelques instants; assez longtemps pour obtenir un feu.
  • Réaliser une fronde. Si si, parfaitement. Voici comment utiliser des préservatifs pour un lance pierre :

httpv://www.youtube.com/watch?v=im-har4Kx_8

  • Remplacer des gants de caoutchouc.
gant-preservatif
Une bonne idée pour éviter toute contamination
  • Protéger du matériel sensible (téléphone portable ou canon d’une arme) lors du franchissement de cours d’eau
  • Utiliser comme flotteur pour la pêche à la ligne
  • Conserver la chaleur de la tête, comme un chapeau de survie
  • Remplacer un petit garrot de type Tourniquet

Et toi, est-ce que tu as d’autres usages du préservatif pour les situations de survie ?survie-preservatif

 

Secourisme mafieux : Apprenons ensemble comment sauver des vies en 3 minutes, sur l’air de Stayin’ Alive

Oui, nous allons apprendre comment sauver des vies sur l’air des Bee Gees. Parce que ce morceau spécifique peut vous aider à sauver des vies. Et pour faire plus viril, on va demander à Vinnie Jones, histoire de rajouter un peu de testostérone un peu mafieuse au mélange.

Tu connais la base pour faire un massage cardiaque ? Oui, sans doute. Mais si tu es comme moi, ça fait au moins quelques semaines que tu n’as pas sauvé la vie de jolie mannequin suédoises en sous-vêtements et ta pratique laisse à désirer. Sans compter que le rythme est super important.

Mais je te laisse découvrir la vidéo tutorial.

 Massage cardiaque sur le rythme de stayin’ alive des bee gees :

httpv://www.youtube.com/watch?v=ILxjxfB4zNk

La vidéo est visuellement très simple à comprendre. Et si tu as la chance de parler anglais, là ça devient juste hilarant.

Donc mon astuce secourisme du jour : maintenir le rythme du massage cardiaque sur la base du tempo de stayin’ alive pour sauver des vies, assurer comme un chef, prouver que tu es un vrai dur et devenir le centre d’intérêt de toutes les filles en soirée.

Ne me remercie pas pour ce conseil survie, d’ailleurs reviens demain midi et je t’en offre un nouveau. C’est tout naturel, je suis comme ça.

Comment faire un feu enterré (feu Dakota) pour monter un camp en toute discrétion, sans risque d’être repéré

dakota-feu-enterréLecteur, aujourd’hui je vais te présenter une méthode spécifique pour faire du feu : le « feu Dakota ». Grâce à lui tu sauras comment réaliser un camp qui attirera beaucoup moins l’attention, et que tu pourras monter quel que soit le niveau du vent.

Si tu as déjà fait du camping dans des espaces non autorisés, tu sais que le feu de camp est le meilleur moyen de se faire repérer par un garde forestier. Et c’est le même soucis si tu es en cavale, si tu as affaire à des zombies ou si tu cherches à t’enfuir de Corée du Nord. Voici comment faire :

Feu Dakota – tutoriel vidéo :

httpv://www.youtube.com/watch?v=l4dK-aHFfIo

La vidéo ci-dessus nous explique comment réaliser une méthode particulièrement intelligente qui a été imaginée à Dakota, aux Etats-Unis. Il suffit de creuser deux trous dans le sol avant de les rassembler par un petit tunnel. Quand tu démarreras le feu dans l’un des trous, celui-ci sera alimenté en oxygène par le bas sans être gêné par le vent.

monter un feu enterré
Deux trous qui se rejoignent, l’un des deux apporte l’oxygène pour le feu qui est placé à côté

Pour éviter la fumée, il te faudra également :

  • Un sol sec (ou isolé du feu par une pierre)
  • Du bois bien sec
  • Une bonne ventilation/dispertion de la fumée avec des arbres et des branchages

Attention :

  • Attention à la propagation par le sous-sol avec ce genre de feu. Il faudra penser à bien l’éteindre, c’est-à-dire le noyer.
  • L’odeur reste, et elle peut facilement prévenir quelqu’un de ta présence
  • Pour être le plus discret possible, il faudra monter le feu dans un endroit bien caché : en terrain dégagé une cigarette peut être aperçue à plus de 800m

Si tu as aimé cette méthode pour apprendre à faire du feu, n’hésite pas à revenir demain pour une prochaine astuce survie !

Plan d’action catastrophe : Quelles doivent être vos réactions immédiates pour réagir et éviter le sur-accident

L’astuce survie du jour : Le gouvernement partage un certain nombre de consignes pour comprendre les alertes catastrophes (inondation, éboulement, tremblement de terre, accident industriel ou nucléaire) qui sont la base de ce que le citoyen Français doit être capable de reconnaître. Il s’agit bien sûr d’un minimum facile à retenir pour éviter des morts stupides ou de gêner l’intervention des secours.

Comment reconnaître les sirènes d’alerte pour un danger immédiat :

reconnaitre signal alerte
Pour reconnaître une sirène d’alarme en cas d’alerte, à différencier des tests qui ont lieu tous les premier mercredi du mois : un signal modulé sur 1min et 41 secondes, 5 secondes d’arrêt, puis reprise.

 

Les consignes principales :

Le premier réflexe est le mauvais. Tu ne dois par exemple pas aller chercher les enfants à l’école. Ils seront pris en charge (et il faut que les secours puissent se déplacer). De la même manière, évite l’usage des téléphones et d’une manière générale :

catastrophe - consignes de base
Liste des catastrophes accompagnée des consignes de base du gouvernement

Pour résumer, lorsque le signal d’alerte retentit, il faut :

  • se confiner dans l’endroit clos le plus proche en colmatant les ouvertures et les ventilations
  • éviter de faire des flammes, de fumer, d’ouvrir les fenêtres
  • éviter de téléphoner (ni téléphone fixe, ni téléphone mobile) sauf urgence vitale. Pour laisser les lignes libres aux secours et situations graves
  • écouter la radio : France Inter sur grandes ondes (1 852 m, 162 kHz – le service public) ou France Info. La station répétera en boucle les consignes à suivre.

Guide-de-survie, le site web qui cherche à augmenter son audience en l’empêchant de mourir en cas de catastrophe ;-)

Bien sûr il s’agit d’un plan global de l’état, et il est plus prévoyant d’avoir préparé les situations critiques par soi-même, en famille ou avec les voisins : lieu de rendez-vous, entraide, préparation du domicile et sac de survie (Bug out Bag)

A demain pour un prochain conseil survie !

Infographie : Comment monter un abri simple dans la nature, même sans compétences particulières

Lecteur, voici une infographie qui te présente la marche à suivre pour te construire un abri de fortune en pleine nature, en forêt avec quelques branches (ici, on parle de bushcraft).

Parce que si tu as déjà tenté de monter un abri bivouac à partir de rien tu sais que ce n’est pas si simple. Vraiment, il est plus intelligent d’avoir une idée de ce qu’on fait et ce plan de base est super simple à mémoriser ou à retrouver de tête.

C’est un abri que tu peux monter un peu partout dans le monde, dans n‘importe quel type de forêt

Plan de montage de l’abri :

Il me semble bien que l’image provient à la base d’un livre sur le scoutisme et je l’ai déjà vu tourner plutôt souvent, je pense qu’elle est compréhensible par tous

Plan d'un abri de survie en forêt
Plan d’un abri de survie en forêt

Les outils ? Ici tu auras juste besoin d’un couteau de survie et probablement d’un peu de corde (mais il est possible de faire sans, avec des lianes par exemple ou certaines plantes à tiges longue).

La conception ? Super simple : une branche principale qui repose sur deux plus petite branches (la voûte, à l’entrée).

Si tu n’as pas de toile ou de peau de bête, utilise des branches avec du feuillage, des grandes feuilles larges, ou toute autre « toiture » qui pourrait isoler du froid ou de la pluie.

Et voilà. Tu sais désormais comment monter un abri dont le rapport effort / difficulté est plutôt rentable. Mieux qu’à Koh Lanta ;-)