Pour cet article sur le module communication dans le BOB, j’ai consulté un expert : David d’Espace-Survie.com.

David est passionné par la nature et le voyage. C’est au cours d’un séjour au Brésil qu’il se rend compte de l’importance des valeurs profondes telles que l’entraide et le partage pour les populations pauvres de Salvador de Bahia.

Pour eux le survivalisme est un besoin et non un loisir ; ils se tournent donc naturellement vers plus d’autonomie, de solidarité et d’échanges.

C’est en s’inspirant de ces valeurs que David a décidé de ne proposer sur son site que l’essentiel de l’équipement de survie, et à prix concurrentiel : il considère son matériel comme un bien essentiel et non un loisir « optionnel ». Avec une attention toute privilégiée à la communication

Exemple de sac d’évacuation ICI

Module communication : Les conseils de David

Face à ma question concernant la conception d’un module de communication dans un sac d’évacuation / BoB, il m’a donné les conseils suivants :

(INSCRIPTIONRappel rapide : Je propose régulièrement des articles Bushcraft, Matos et self defense. Si tu es intéressé, inscris-toi maintenant en CLIQUANT ICI.)
--

Lors d’une évacuation, vous aurez certainement besoin de communiquer que ce soit pour rassurer ou rejoindre vos proches ou pour alerter les secours. Vous aurez également besoin d’avoir des informations en temps réel sur l’événement qui a provoqué votre évacuation pour mieux l’adapter. Ou même être tenu au courant du retour à la normalité. Vous comprenez donc facilement l’importance de ce module qui est tout simplement capital dans votre sac d’évacuation et doit être complet et totalement opérationnel.

Nous commencerons par la base.

La communication directe

Le téléphone

Je préfère partir du principe que les lignes téléphoniques ne sont pas opérationnelles car il est très probable qu’elles soient saturées lors d’un événement de grande ampleur. Mais le téléphone reste tout de même le moyen le plus efficace et la technologie joue cette fois au moins en notre faveur.

Même si vous ne captez pas votre réseau ou que l’antenne de votre opérateur n’est pas opérationnelle, un appel aux secours peut, à ce moment-là, passer exceptionnellement par une autre antenne relais d’un autre opérateur. Ce moyen de communication doit donc toujours être privilégié. Par ailleurs si votre téléphone ne capte pas (et si la batterie le permet), gardez-le quand même allumé : si à un moment donné il parvient à se connecter à une antenne relais, cela aidera les secours à mieux vous localiser.

(NDLR -Maryan- : Au besoin j’imagine qu’il suffit de l’allumer par intermittence pour faire durer la batterie)

Gardez donc un téléphone totalement chargé avec une batterie de rechange

Un téléphone dédié à votre sac d’évacuation serait l’idéal car il vous éviterait d’avoir à chercher le vôtre et de ralentir votre évacuation. Si vous ne disposez pas d’un téléphone dédié, assurez-vous d’avoir des batteries de rechange pour votre téléphone totalement chargées et gardez toujours votre téléphone à proximité.

Le chargeur et une batterie externe

Prévoyez de quoi charger votre téléphone afin de ne jamais être à court de batterie. Prenez une batterie externe (aussi appelée power bank) qui serait capable de charger votre téléphone au moins 4 à 5 fois au cours de votre évacuation. 20 000 à 30 000 mAh serait donc l’idéal.

Un set de talkies-walkies

Lors d’une évacuation à plusieurs, une séparation peut vite arriver et lorsque les lignes téléphoniques sont saturées il ne vous reste plus que le talkie walkie pour pouvoir communiquer avec vos proches. Le talkie peut servir également pour alerter les secours si vous êtes en montagne, par exemple grâce à la fréquence « E », écoutée en permanence par les SDIS (Service Départemental d’incendie et de Secours).

L’information

Radio Dynamo

Pour rester au courant des événements, il n’y a pas 36 solutions.

Il vous faut une radio et la plus autonome possible de préférence. Préférez une radio dynamo ou solaire, voire même une qui fonctionne avec les deux sources d’énergie. Votre sac d’évacuation comporte certainement déjà une multitude d’équipement de survie à piles alors, dès qu’il est possible de prendre quelque chose de totalement autonome, favorisez-la.

Les signaux de détresse

Lampe torche à led

Une lampe torche servira à vous éclairer mais aussi à émettre un SOS en cas de besoin.

Plus d’info ICI

Préférez une lampe assez puissante que l’on puisse voir de loin et de préférence qui comporte la fonction SOS automatique. Cela afin de ne pas avoir besoin d’arrêter l’émission du signal lorsque vous devez faire autre chose comme faire à manger, chercher ou couper du bois etc.

Comment fait-on un SOS avec une lampe torche ?

Comme mentionné ci-dessus, l’idéal serait d’avoir une lampe qui le fait automatiquement. Ça vous donnerait la possibilité de faire autre chose au même temps, mais si votre lampe n’a pas cette fonction il va vous falloir le faire manuellement. Pour émettre un signal de détresse lumineux, adaptez la source lumineuse au code morse universel.

Un SOS en code morse est composé de 3 signaux courts, 3 longs et 3 courts à répéter en continu.

Adaptez donc votre lampe au signal que vous souhaitez émettre. S’il est possible de faire cela facilement tout en étant certain de ne pas perturber le signal, éteignez et rallumez votre lampe pour la faire correspondre au signal SOS, sinon gardez la lampe allumée et obstruez celle-ci avec votre main ou tout autre objet pour émettre votre signal. Les signaux doivent être uniformes et perceptibles.

Sifflet de grande portée

Un sifflet de grande portée vous servira à signaler votre présence en cas de besoin. Privilégiez un sifflet de très grande portée, environ 100 dB, afin que vous soyez entendu de très loin.  Tout comme pour la lampe torche, vous pouvez émettre un SOS de la même façon: 3 sons courts, 3 sons longs et 3 sons courts à répéter en continu.

J’espère vous avoir aidé à comprendre l’importance du module communication et à savoir comment l’intégrer dans votre BOB. Merci à Guide de Survie de m’avoir permis de partager mon module communication.

A vos sacs d’évacuation !

Cet article vous est proposé par David d’espace-survie.com

IMPORTANT !!!
En ce moment, les articles sont publiés sans programmation.
Pour ne pas louper le prochain sujet "bushcraft", self défense ou survie
je te suggère de t'inscrire immédiatement :

Qui sait, ma newsletter te sauvera peut-être la vie ;-)

_____________