La semaine dernière a été médiatiquement marquée par l’affaire du tigre/félin sauvage/petit chat domestique enrobé, échappé en banlieue parisienne qui terrorisait tout le monde. A part apprendre à faire la différence entre un tigre et un chat (même de 10 kg), je te propose d’apprendre les gestes et attitudes à éviter et à adopter pour faire face et survivre à un gros et sauvage félin.

Le tigre

Le tigre est le félin ayant la plus forte réputation de « mangeur d’hommes », mais essentiellement en Inde. Alors non, nous ne constituons pas son plat préféré, même si parfois il arrive que certains individus s’attaquent à l’homme.

Statistiquement, tes chances d’être victime sont minces, sauf si tu habites en Inde ou travailles comme dompteur de fauves ! Par ailleurs cher lecteur, tu peux oublier tout de suite les dizaines de films où tu as vu un combat à mains/pattes nues entre un homme et un tigre. La bête pèse de 200 à 350kg, a des griffes et des pattes surpuissantes et une mâchoire qui peut broyer le crâne d’un sanglier d’un coup !

Prédateur rapide et intelligent

Le tigre pour manger, doit chasser et pour chasser il se doit d’être discret et patient : il progresse silencieusement pour aller se poster (mis à part les feulements et rugissements, le tigre ne fait aucun bruit), puis attend le plus souvent dans un endroit « entre ombre et lumière » qu’une bestiole passe. Cette bestiole, c’est peut-être toi ! Autre précision, le tigre est très curieux. Il pourra passer de longues heures à roder autour d’un campement, ou même te suivre dans la forêt, juste pour t’épier, sans forcément attaquer.

A noter : il se lance rarement dans une longue course. Je te vois venir, tu es champion du 500 m steeple et tu penses pouvoir échapper au matou ?! Erreur, car il te faudra courir à plus de 50 km/h ! Eh oui, la bête n’est certes pas endurante (généralement, elle abandonne au bout d’une vingtaine de mètres), mais elle est rapide. D’ailleurs, Georgika Kobann, fondateur du cirque Arlette-Gruss, dans une interview accordée au site 20 minutes, conseille de ne « surtout ne pas courir car il peut vous attraper, soit pour jouer soit pour vous croquer« .

Animal amphibie et grimpeur

Je lis dans tes pensées : le tigre est un gros chat, comme les chats craignent l’eau (suivant le dicton « chat échaudé craint l’eau chaude », mais aussi l’eau froide, l’eau tiède et l’eau de pluie), si je me mets dans l’eau, je suis sauvé ! Faux ! Archi faux ! Tu meurs. Le tigre ADORE l’eau.

(INSCRIPTIONRappel rapide : Je propose régulièrement des articles Bushcraft, Matos et self defense. Si tu es intéressé, inscris-toi maintenant en CLIQUANT ICI.)
--

Tu penses échapper au tigre en grimpant à un arbre ? Pourquoi pas, mais choisis un arbre d’un faible diamètre (moins large qu’un bras), sinon le tigre, habile grimpeur et doté de pattes musclées et de griffes puissantes, te rejoindra sur ta branche.

Ceci n'est ni un tigre, ni un lion

Ceci n’est ni un tigre, ni un lion

Attaque de tigre, les vraies solutions :

Un tigre est tout proche et ne semble pas t’avoir repéré ?

  • rester immobile et se dissimuler : ainsi, tu ne passeras pas pour un joujou ni un morceau de viande appétissant. Tu pourras alors attendre le départ du félin.
  • se mettre silencieusement à l’abri, par exemple dans une voiture ou un endroit inaccessible pour le prédateur
  • rester de face : on ne tourne JAMAIS, je dis bien JAMAIS, le dos à un animal inconnu, surtout sauvage. Et on tente de ne pas baisser le regard en particulier face à un tigre, qui préférera toujours attaquer de dos. En Inde, certains indigènes portent des masques derrière la tête pour éviter de se faire attaquer

Le tigre se montre agressif et sur le point d’attaquer ?

  • crier : les félins ont une ouïe très sensible et sont assez peureux, donc si tu te mets à crier, hurler, ou faire quelque de chose induisant un bruit sec ou strident, le félin partira. Le must ? Le bruit d’une détonation. Petite précision : sauf cas de vie ou de mort, on ne tire pas sur un tigre, ce sont des animaux en voie de disparition, donc si tu as une arme, tire en l’air, il partira, il rentrera chez lui, toi aussi et tout ira bien pour tout le monde.
  • s’armer (d’un bâton, d’une pierre…),
  • se faire le plus grand possible : ouvrir les bras et les lever au dessus de la tête
  • mimer la charge et se montrer prêt à battre : oui c’est du bluff. Mais un prédateur préférera toujours une proie facile. Après tout qui sait, il risque peut-être de se retourner une griffe dans le combat. Et stressé comme tu es, ta viande n’est pas forcément si délicieuse que ça.

En cas désespéré :

  • Le tigre charge en sautant. Vu sa masse il faut à tout prix l’éviter; un roulé-boulé de côté pourra peut-être te sauver la vie
  • Frapper avec tout ce que tu as. Continuer à crier pour appeler à l’aide
  • Nous n’avons pas beaucoup de témoignages de survivants sous la main, mais la langue du tigre serait un point faible. En cas de corps à corps tu devras la lui arracher à deux mains pour vérifier si nous avons raison sur ce point

On évite (surtout dans les milieux sauvages) :

  • d’aller embêter une femelle avec des petits  : car la femelle voudra protéger ses petits et les nourrir
  • de se promener avec beaucoup de nourriture très odorante, de la laisser traîner sur un campement
  • de se promener en Inde sur les terres reculées où vivent les derniers tigres sauvages : car le mâle va défendre son territoire (et on évite d’uriner sur ce territoire en question !!)
  • de poser son campement sur une zone de passage de proies ou à proximité d’une mare
  • de considérer un tigre comme une grosse peluche ou comme un gros chat; la technique de la grattouille derrière les oreilles n’est pas une solution

En bonus : vidéo d’une attaque

Cette attaque de tigre a lieu en Inde :

IMPORTANT !!!
En ce moment, les articles sont publiés sans programmation.
Pour ne pas louper le prochain sujet "bushcraft", self défense ou survie
je te suggère de t'inscrire immédiatement :

Qui sait, ma newsletter te sauvera peut-être la vie ;-)

_____________