Un article invité de Hélèna Todds. Elle est spécialisée en PNL et Développement Personnel. N’hésitez pas à la suivre sur Facebook si ses conseils vous plaisent ! Pour ma part j’ai beaucoup aimé les signaux négatifs / positifs. Ne loupez pas cette partie !

Vous connaissez les masques que nous portons en fonction des personnes que nous avons en face de nous (patron, famille, amis, la boulangère…etc) afin de leur présenter notre meilleur image.

Pour ma part, j’ai toujours été persuadée que je maîtrisais (pour ne pas dire « je cachais ») mes émotions quand celles-ci se présentaient. Pire, j’ai toujours pensé que les personnes en face de moi étaient sincères dans leurs propos ! Mais il n’en est rien…

Comment décrypter le regard de l’autre et être en phase avec soi (question de survie) ?

Plus que n’importe quel autre organe, les événements, les situations passent dans notre regard et traduisent l’intime, pour qui sait regarder «les yeux dans les yeux».

Le regard social et le regard d’échange

  1. Le regard social : c’est celui que vous avez lorsque vous êtes proche (physiquement) d’une personne et que vous échangez avec elle, les mots ont plus d’importance que le regard… Sauf si vous voulez convaincre. Là, le regard se fera plus insistant, comme pour appuyer ce que vous dites.
  2. Le regard d’échange : c’est celui que vous partagez avec une personne qui est loin de vous, avec qui l’échange de mots n’est pas possible (à moins de hurler !). Cela peut-être par exemple la femme que vous venez de voir en rentrant dans la pièce et qui a croisé votre regard…

Mise en situation :

  •  Celui qui ne veut pas voir : dans un même temps, la paupière supérieure descend sur la paupière inférieur provocant une micro-démangeaison qui nous oblige à fermer l’oeil et pourquoi pas, nous fait porter la main pour nous le frotter ou nous cacher derrière nos mains (expression de la peur par exemple).

  • Les choses que nous voulons voir : Depuis le tout jeune âge vos yeux s’ouvrent sur ce qui vous intéresse, ce qui se traduit de différentes manières.

(INSCRIPTIONRappel rapide : Je propose régulièrement des articles Bushcraft, Matos et self defense. Si tu es intéressé, inscris-toi maintenant en CLIQUANT ICI.)
--

Quelques exemples :

– Je suis intéressé mais il ne faut pas que cela se voit : l’oeil va automatiquement s’agrandir, ensuite la main part en direction du centre du visage et va dans un mouvement vers l’extérieur, pour agrandir encore la fente de l’oeil.

– Je suis sceptique : le regard est toujours franc, en revanche des micro démangeaison surviennent entre les yeux et le nez (sur la photo, il ne se gratte pas, le mouvement de la bouche sur les côtés remplace la main !).

– Je voudrais voir ce dont vous me parlez : cela va se traduire par une main portée au niveau des pommettes pour agrandir l’oeil, car vous êtes vraiment intéressé…

– Je veux séduire :  La personne va tout mettre en oeuvre pour capter le regard l’autre. 2 cas de figures se présentent… Soit l’objet du désir renvoie des signaux positifs, soit des signaux négatifs (cela la dérange et la met mal à l’aise) !

Ouvrez les yeux, car c’est très subtil 😉

Signaux positifs :

Quand une personne renvoie des signaux positifs, elle joue avec son regard à votre égard… Ses oeillades se prolongent, ses battements de cils se font plus rapides, l’oeil brille (on dit qu’il est mouillé), la pupille se dilate et si en plus vous observez que le coin intérieur de l’oeil rougit, BINGO ! Cet oeil en feu donne des indications sérieuses sur l’intensité du désir…

Signaux négatifs :

En revanche, quand une personne renvoie des signaux négatifs le regard est morne, inexpressif. Elle ne cherchera pas à soutenir votre regard ni à jouer avec et si en plus elle porte la main à son visage pour se démanger sous l’oeil dans un mouvement qui va vers l’intérieur, allez tenter votre chance ailleurs. Ou bien si vous êtes du genre persévérant, attendez que l’inconscient (chez cette personne) fasse son travail et revenez à la charge plus tard :
On ne sait jamais, peut-être qu’à ce moment là elle n’était pas disponible physiquement et mentalement (là, c’est mon expérience qui parle) !

En conclusion

Des yeux grands ouverts sont un signe de stupidité,
Le regard fixe, une marque de paresse,
Le regard trop perçant trahit une tendance à l’emportement,
Le regard trop vif et trop éloquent est le regard des impudiques,
Le meilleur des regards est celui qui dévoile un esprit tranquille et une amabilité pleine de respect,
Ce n’est pas un hasard que les anciens disaient : « le siège » de l’âme se trouve dans les yeux

Revel,
Histoire de la vie privée 

 Références :

IMPORTANT !!!
En ce moment, les articles sont publiés sans programmation.
Pour ne pas louper le prochain sujet "bushcraft", self défense ou survie
je te suggère de t'inscrire immédiatement :

Qui sait, ma newsletter te sauvera peut-être la vie ;-)

_____________