Survivre à la bourse 2/2 : Comment réussir en bourse

Suite de l’article de Sylvain ( http://www.en-bourse.fr/ ) : La bourse, savez vous qui gagne ou perd, qui nous explique dans cette seconde partie comment il est possible de réussir en bourse, et sans langue de bois.

Vous attendez la méthode pour gagner en bourse a coup sur, sans risque ? Devenez courtier. Plus sérieusement, une telle méthode n’existe pas et si je la connaissais je ne vous la donnerais pas :-). Et ne sous estimez jamais l’incroyable voracité de cette grosse bestiole.
Revenez ! Voici quelques règles à suivre pour mettre toutes les chances de votre coté.

I – Comment réussir en bourse, sans langue de bois

(buy the bull, not the bullshit)

Nous prendrons le temps, de vivre…(G. Moustaki)

Prenez le temps pour choisir la forme d’investissement qui vous convient. Prenez le temps pour choisir, l’action, le portefeuille qui vous semble performant. Prenez le temps pour choisir votre conseiller, votre courtier, la taille de votre mise…Les décisions émotionnelles sont mauvaises et allonger la durée de réflexion favorise l’objectivité.

Les œufs et le panier

Diversifiez ! La diversification est la meilleure méthode jamais inventée pour limiter le risque.
Si vous n’avez pas opté pour un portefeuille, répartissez impérativement votre capital sur plusieurs valeurs. Plusieurs portefeuilles, chez des courtiers/banques différents est également une bonne option (les institutions ne sont pas infaillibles. Personne ne l’est).

La gourmandise est un péché

N’investissez jamais plus que vous ne pouvez raisonnablement supporter de perdre. Jamais. Ne misez jamais à crédit, sur hypothèque, avec l’argent qui couvre les dépenses vitales de votre foyer. Même si le produit paraît « 100% sur »… Dans mon milieu, cette expression est un gros mot.

La taille de la carotte et du bâton sont proportionnelles

Si on vous présente un produit à la rentabilité formidable, ça ne veut pas forcément dire que c’est un mensonge.  Soyez toujours ouvert d’esprit. Cependant gardez en tête, si on omet de vous le préciser, que le risque associé sera tout aussi grand. C’est un petit truc très simple pour savoir dans quoi on s’engage.

L’information, votre meilleure arme

Elle est à la fois l’épée et le bouclier. Elle vous protège et vous rémunère. En plus elle ne coute pas cher ! Informez vous. Instruisez vous. Soyez toujours curieux et prenez le temps de lire des articles sur l’entreprise de vos actions, sur la bourse en général.
Pratiquez une veille informative : surveillez régulièrement ce qui se passe sur vos courbes chéries. D’autant plus fréquemment si vous investissez à court terme.

Votre argent a beaucoup de valeur. Alors a qui faire confiance ?

Et oui, votre argent a énormément de valeur, croyez moi. Et tout le monde veut vous le prendre. Pour de bonnes ou de mauvaises raisons. Panorama des conseillers potentiels.

Les courtiers

Si vous voulez spéculer sans l’aide de personne, vous devrez passer par un courtier. C’est un intermédiaire qui vous fournira l’accès au marché, contre commission généralement proportionnelle à la taille de vos positions. Sachez que généralement, en plus de prendre une commission, les courtiers spéculent à l’inverse de vous, et gagnent ainsi de l’argent quand vous perdez. Soyez donc très prudents vis a vis des conseils qu’on peut trouver sur leurs sites…
Faites la part des choses, il y en a de bons et de mauvais. Repensez à Moustaki.

Les banquiers

Sérieusement ? Vous voulez passer par votre banquier pour vous faire conseiller un produit ? J’espère que vous êtes aisé ! Sinon vous allez vous faire p-l-u-m-e-r comme un pigeon !
Retenez que plus le produit est mauvais, plus les conseillers bancaires touchent une commission grassouillette sur la vente. Vous reviendrez quelques mois plus tard furieux, menaçant de retirer vos économies ? Ce n’est pas grave, vous n’êtes pas un client important.

Vos proches, votre ami boursicoteur

Tout le monde a un avis sur la bourse. Mais est-ce un avis pertinent de professionnel des marchés avec des années de pratique ? Oui non ? Vous répondrez ainsi à la question.

Les fonds d’investissement

De la liste, ce sont les seuls qui ont un intérêt à votre réussite en bourse. Réfléchissez. Plus ils vous font gagner d’argent, plus ils gagnent d’argent. Et plus vous êtes satisfaits, plus vous leur ramenez de clients. Choisissez celui ou ceux qui vous semblent les plus compétents.

Survivre à la bourse, bilan :

Ce tableau vous paraît sombre, inquiétant ? Ou au contraire un défi rémunérateur ?
Il faut que je vous dise l’essentiel : c’est passionnant. La bourse vous pousse à ne pas rester sur vos acquis et à toujours progresser. Quelle que soient vos réflexions, vos stratégies ou vos bons tuyaux, tel un aventurier vous vibrerez proportionnellement aux cours du marché.
Joie ou déception, pour tester à vous de « jouer » !

Cet article vous a interpellé et avez une question ? Vous souhaitez discuter d’un projet d’investissement ou de collaboration ? Contactez moi : http://www.en-bourse.fr/

sources : photo 1photo 2

Survivre à la bourse 1/2 : Savez vous qui gagne ou perd ?

On dit que 97% des investisseurs en bourse finissent par perdre de l’argent sur le long terme. Mais les autres gagnent… beaucoup.

Chaque univers hostile possède ses propres règles de survie, et bien évidement il est difficile de les maîtriser tous. Pour cette raison, quand j’ai évoqué la question de la survie par l’argent (car c’est l’un des facteurs qui manque à la survie de nombreux individus sur la planète), je préfère faire appel à un spécialiste : Sylvain ( http://www.en-bourse.fr/ ). Depuis qu’il s’est spécialisé dans la thématique, il est devenu l’un des traders les plus prometteurs que j’ai jamais pu rencontrer.

Voici sa participation au projet guide-de-survie : Continuer la lecture de Survivre à la bourse 1/2 : Savez vous qui gagne ou perd ?