Bientôt Noël, la joie des fêtes, des cadeaux, de la dinde fourrée, les films tous ensemble à côté de la cheminée en attendant la fin (de l’année). Pour vous mettre dans le fameux « esprit de fêtes »et afin de trouver une manière de clôturer comme il se doit la soirée du réveillon, voici une joyeuse liste de gentils films de fin du monde avec pleins d’adorables petits zombis trop choupis !

Attention, la liste est chronologique, chacun pouvant faire (mentalement ou en commentaire) son propre classement.

  • Le dernier rivage de Stanley Kramer (1959)

Le speech : une 3e guerre mondiale (et nucléaire) détruit 5 continents de notre jolie planète. L’irréductible continent, l’Océanie, tente de survivre tant bien que mal en attendant la réception de sa petite bombe nucléaire. Mais un nuage radioactif se rapproche, bientôt, chacun devra choisir entre une mort douloureuse et le suicide.  Pour faciliter le choix, le gouvernement australien distribue des doses de cyanure.

A noter : film ancien, réalisé dans un contexte particulier (Guerre Froide) où la fin du monde était une menace quotidienne. Avec les mythiques Fred Astaire et Ava Gardner.

La fin du monde selon A. Kramer

Le dernier rivage : comment éviter la fin du monde selon S. Kramer

  • La dernière vague de Peter Weir (1977)

Le speech : un avocat de Sydney (encore l’Australie, il doit y avoir un truc…) voit sa vie basculer lorsqu’il s’empare d’une affaire liée à un crime aborigène cachant de sombres prémonitions apocalyptiques. Au même moment, la ville est l’objet de pluies diluviennes, de grêle et autres phénomènes météorologiques étranges… la fin du monde approche.

(INSCRIPTIONRappel rapide : Je propose régulièrement des articles Bushcraft, Matos et self defense. Si tu es intéressé, inscris-toi maintenant en CLIQUANT ICI.)
--

A noter : un mélange entre fin du monde, mystère et féerie, avec un soupçon de drogues (années 70 obligent !). L’âge d’or du cinéma fantastique australien.

  • Le jour des morts-vivants de George A. Romero (1985)

Le speech : suite à l’invasion planétaire de zombies (carnivores et démantibulés version old-school) ayant décidé de transformer tout le monde, un petit groupe de scientifiques et de militaires recherche des survivants. Faute de succès, et retrouvant leur camp militaire fortifié (un silo à missile), la tension monte : les militaires veulent éradiquer les zombies; les scientifiques préfèrent chercher un antidote à la contamination. Que faire ?

A noter : ce film fait partie de la Saga des zombies, qui comprend 6 volets. George A. Romero semble avoir une légère obsession pour les zombies. Un film particulièrement « étouffant ».

  • Terminator 2 de James Cameron (1991)

Le speech : le méchant robot Skynet chargé d’exterminer le futur leader de la résistance humaine, 2 ans avant l’holocauste nucléaire, va détruire une bonne partie de la planète (ce que l’on appelle dans le jargon une frappe chirurgicale).

A noter : toujours la complexité du retour dans le passé, qui est le présent du futur, ou bien l’inverse. Schwarzenegger au top.

Terminator 2, la fin du monde

Terminator 2 : les survivants humains entrent en résistance contre la dictature des machines

  • L’armée des 12 singes de Terry Gilliam (1996)

Le speech : un homme est envoyé dans le passé pour enquêter sur la naissance d’une épidémie qui a ravagé l’espèce humaine et contraint les survivants à vivre sous terre. Il s’oriente sur la piste d’un groupuscule de terroristes écologistes « L’armée des douze singes ». Pourra-t-il sauver la planète ?

A noter : pas de singes mais un problème de timing pour le retour dans le passé (Bruce Willis devant retourner en 1996, se retrouve en plein guerre des tranchées). Un incontournable à redécouvrir.

  • Armageddon de Michael Bay (1998)

Le speech : un astéroïde se dirige vers la Terre à la vitesse de 35 000 km/h. Afin d’éviter la fin du monde, la solution retenue est de faire imploser l’astéroïde grâce à des charges nucléaires. Pour cela, le directeur de la NASA fait appel à un grand spécialiste du forage pétrolier, qui devra, avec son équipe, se poser sur l’astéroïde et placer en son cœur la bombe.

A noter: probablement un des films les plus connus, grâce à Bruce Willis (encore lui). Une B.O signée Aerosmith qui s’écoute en boucle.

  • Melancholia de Lars von Trier (2011)

Le speech : une nouvelle planète, Melancholia, se dirige dangereusement vers la Terre (qui est définitivement un aimant à planètes méchantes). La fin du monde est imminente et va tout remettre en question chacun se découvrant un nouveau visage pour faire face à la situation. Les dépressifs deviennent forts, les scientifiques deviennent dépressifs, les couples se remettent en question.

A noter : un vrai film catastrophe ou une histoire romanesque sur fond de fin du monde ?

  • Sunshine de Danny Boyle (2007)

Le speech : le Soleil s’éteint donc la Terre refroidit et va mourir. L’unique solution pour éviter la fin du monde est de redémarrer la combustion de l’astre à l’aide d’une bombe. Une première mission a échoué, une seconde expédition est envoyée, elle est la dernière chance de l’Humanité. Mais même en cas de succès, les chances de retour sur Terre sont minces.

A noter : le rôle principal du Soleil, qui est source de fascination pour les Hommes alors qu’il cause leur mort, aussi bien en étant éteint qu’en voulant le raviver.

Sunshine, la fin du monde

Sunshine, un film au suspens brûlant

  • 2012 de Roland Emmerich (2009)

Le speech : selon le calendrier Maya, la fin du monde était attendue pour le 21 décembre 2012. A cette date, des tsunamis, des éruptions volcaniques, les plaques tectoniques qui se mettent à glisser, provoquant de multiples séismes et détruisant Los Angeles (OMG !!), bref toute l’Humanité est en danger.

A noter : un film sorti 3 ans avant la fin du monde annoncée, histoire de squatter le box-office plus longtemps. Une apocalypse spectaculaire surtout en 3D.

 

En bonus : la bande-annonce du film Armageddon, qui regroupe tous les codes des films de « fin du monde »

Et toi, quels sont tes films « fin du monde » préférés ? Attention, on ne parle pas ici de films post-apocalyptiques type Mad Max qui feront l’objet d’un autre article (patience…)

IMPORTANT !!!
En ce moment, les articles sont publiés sans programmation.
Pour ne pas louper le prochain sujet "bushcraft", self défense ou survie
je te suggère de t'inscrire immédiatement :

Qui sait, ma newsletter te sauvera peut-être la vie ;-)

_____________