Le camping sauvage propose une forme de vacances pas cher, proches de l’aventure et de la nature.

Un sac, une tente (ou un tarp) et on est partant pour une randonnée de plusieurs jours en forêt, du cyclisme à la campagne ou une grande ballade canoë de 48h : Pour beaucoup, c’est l’idéal.

Pour d’autres, mal préparés, ça peut vite devenir l’enfer 😉
Alors jstement, voici quelques astuces pour bien se préparer

Sondage camping sauvage :

Pour commencer un sondage : Quel est le coin que tu choisirais pour du camping sauvage ? Laisse ta réponse, et tu pourras découvrir celles des autres lecteurs :

Où faire du camping sauvage en France :

En France selon la loi, il est possible de faire du camping sauvage… mais avec des réglementations variables en fonction de l’endroit.

(INSCRIPTIONRappel rapide : Je propose régulièrement des articles Bushcraft, Matos et self defense. Si tu es intéressé, inscris-toi maintenant en CLIQUANT ICI.)
--

En fait il est autorisé de camper partout, « tant que ce n’est pas interdit ».

En particulier il est interdit de camper :

  • Dans les réserves naturelles
  • Dans les sites classés « zones de protection du patrimoine de la nature et des sites »
  • 200m autour des points d’eau destinés à la consommation
  • 500m autour d’un monument historique classé
  • Sur les routes, évidemment (et les voies publiques)
  • En bord de mer, sur les rivages
  • Dans différent espaces déterminés par la municipalité ou le préfet

Plus d’informations sont disponibles ici : Service-public.fr et ici : Legifrance.gouv.fr

Alors oui, quand on lit la liste on se dit que c’est un peu difficile. Mais heureusement, il y a une astuce : il est interdit de camper un peu partout. Mais il est parfois possible de bivouaquer !

L’autorisation de bivouaquer :

Le bivouac, est une forme de camping léger (avec peu de matériel), prévu simplement pour une seule nuit : du coucher au lever du soleil (Exemple : 19h à 9h du matin dans le parc des Ecrins dans les Alpes).
D’une manière général, il est mieux toléré. Et c’est le cas dans la plupart des parcs nationaux.

Pour information, le camping sauvage avec un véhicule ne peut pas être catalogué comme du bivouac. Désolé !

Planifier :

Alors au final, il est difficile de savoir si tel ou tel parc autorise le camping sauvage ou même le bivouac.
Une seule solution : planifier.

Il faudra aller te renseigner au cas par cas, téléphoner à la commune du coin qui t’intéresse, acheter un guide ou valider sur Internet. Par exemple :

Les risques d’amende pour camping sauvage :

Si tu ne respectes pas la législation (en particulier si tu campes sur un champ privé), tu risques jusqu’à 1 500 € d’amende.
Ça fait un sacré montant. Voilà de quoi exploser ton budget « vacances pas cher »

Conseils génériques :

  • Garde le lieu propre, dans l’état où tu l’as trouvé en arrivant
  • Bivouac : L’installation doit être minimaliste, avec du matériel adapté (léger, facile à réunir et transporter…)
  • Bivouac : Arrive tard, lève-toi tôt
  • Attention en choisissant son emplacement de camping (voir plus bas)
  • Autant que possible, demande une autorisation aux paysans voisins : ce sont peut être les propriétaires, ou alors ils pourront te trouver un autre coin sympa s’ils acceptent de t’aider

Check-list pour choisir son emplacement de camping sauvage :

  • Où va s’accumuler l’eau en cas de pluie ?
  • Est-ce qu’il y des cailloux, des branches ou des épines qui m’empêcheront de dormir ?
  • Le terrain est-il plat, et à horizontal ?
  • Votre camp sera-t’il exposé au vent ?
  • Est-ce que tu seras tranquille ?
  • Où sont les points d’eau proches ?
  • Es-tu à l’abri des dangers naturels ? (nous noterons que pour moi, les moustiques sont un danger naturel / un fléau de l’humanité. Mais c’est un point de vue personnel)

Quel équipement de camping Sauvage :

Tu aimes l’accent canadien ? Personnellement j’adore. Sans compter qu’ils sont souvent très pertinents sur des sujets comme le bushcraft.

Voici une petite vidéo qui te donnera un peu d’inspiration pour le matériel à emporter :

  • Sac à dos
  • Tente
  • Sac de couchage
  • Feu
  • Kit d’hygiène

Bonus vidéo de la loose :

Et pour ceux qui connaissent, un échantillon des meilleurs moments de tes futures vacances, par Palmashow.
Tu peux considérer que c’est un peu une liste des pires moments à éviter (Je te laisse découvrir le coup de la famille de sangliers avec les clefs de voiture… un régal) :

IMPORTANT !!!
En ce moment, les articles sont publiés sans programmation.
Pour ne pas louper le prochain sujet "bushcraft", self défense ou survie
je te suggère de t'inscrire immédiatement :

Qui sait, ma newsletter te sauvera peut-être la vie ;-)

_____________