Il n’est pas forcément évident de bien réagir avant, pendant et après un séisme. Voici donc un petit guide, que j’ai conçu le plus complet et le plus efficace possible pour toi, lecteur.

Avec quelques mises à jours sous forme d’un podcast :

[PODCAST] Comment survivre à un tremblement de terre, les mises à jour

3 MINUTES SURVIE : Tous les lundis, Guide-de-Survie passe à la radio. Et tous les vendredi, un nouveau podcast est proposé ici.

Le format est très court (3 à 7 minutes) et facile à retenir, pour une astuce survie par semaine !

Origine du tremblement de terre

Pour résumer, l’écorce terrestre est constituée de plusieurs plaques d’une centaine de kilomètres d’épaisseur (plaques tectoniques). Celles-ci se déplacent par à coups les unes par rapport aux autres, provoquant des séismes au niveau des zones de contact. Les fortes secousses durent environ 1 minute.

(INSCRIPTIONRappel rapide : Je propose régulièrement des articles Bushcraft, Matos et self defense. Si tu es intéressé, inscris-toi maintenant en CLIQUANT ICI.)
--

Consignes en cas de tremblement de terre

Ces consignes sont à relativiser en fonction de la dangerosité de la zone géographique où vous vous situez. Si par exemple vous vivez au japon, il n’est pas inutile de répéter plusieurs fois les gestes à suivre en situation de crise.

Prévenir un maximum de dégâts :

Les chutes d’objets et de meubles font de nombreux blessés en cas de tremblement de terre. L’ambassade de France au Japon recommande :

  • Evitez si possible de mettre des meubles dans votre chambre.
  • Dormez au deuxième étage, ou encore plus haut.
  • Fixez les meubles au mur avec des attaches métalliques.
  • Ne mettez rien sur le dessus des armoires.
  • Fixez votre télévision, votre ordinateur… sur un meuble à roulettes.
  • Sécurisez les portes de vos placards pour éviter les chutes d’objets ou de vaisselle.
  • Fixez très solidement vos glaces et cadres. Les bris de verre peuvent vous causer des blessures aux pieds très handicapantes en cas d’évacuation.

Préparez vous :

  • Assurez vous de savoir comment retrouver vos proches en cas de problèmes : Les réseaux téléphoniques seront surchargés.
  • Prenez connaissance des zones d’évacuations (par exemple des écoles ou des gymnases proches).

Le sac (kit) de survie

Vous vivez dans une zone à risque ? Voici quelques éléments à garder toujours à portée de main en cas de nécessité :

  • De l’argent (et en liquide) : Prévoyez une réserve d’urgence
  • Une radio (pour obtenir des informations sûres)
  • Une photocopie de vos papiers d’identité
  • Une lampe de poche avec piles
  • De l’eau en bouteille et de la nourriture (conserves, boites autochauffantes si possible, etc…)
  • Une trousse de premiers secours (pansements, ciseaux, produits pour coupures et brûlures, désinfectant, médicaments contre les maux de tête ou de l’estomac)
  • Un couteau suisse (couteau ET ouvre boite)
  • De quoi faire du feu
  • Des protections (Gants / éventuellement casque …)
  • Sifflets (1 par personne)
  • Couverture de survie

Mais aussi :

  • Stylo
  • Papier
  • Couverts
  • Trousse de toilette
  • Papier toilette
  • Sacs de couchage
  • Serviettes hygiéniques

Séisme : Vous êtes à l’intérieur d’un bâtiment

Si vous êtes en intérieur au cours du séisme, couvrez vous rapidement la tête (coussin ou autre) et réfugiez vous. Cherchez un meuble solide pour vous abriter, votre salle de bain (si elle est assez petite), des toilettes ou l’encadrement d’une porte (évitez les encadrements de porte trop fragiles, comme ceux insérés dans les murs en placo). Ne vous précipitez pas dehors : Restez à l’abri et ne bougez pas pendant la durée du séisme. N’utilisez pas l’ascenceur.
Si l’amplitude du séisme n’est pas trop forte, éteignez rapidement le gaz et l’électricité (Pour vous protéger des incendies).
C’est rarement le cas, mais si vous êtes prévenu à l’avance, préparez vous rapidement une issue de secours facile d’accès. Ouvrez les portes : l’encadrement des portes peut se tordre à la suite de vibrations et vous seriez enfermé chez vous.

Au bureau des responsables sont peut être désignés pour prendre la situation en main.

  • Ayez repéré auparavant votre lieu d’évacuation.
  • Utilisez les sorties de secours prévues, en ordre.
  • Rejoignez le lieu d’évacuation prévu.
  • Organisez vous pour éteindre les sources d’incendie.

Dans un magasin, au cinéma ou au restaurant :

  • Repérez les sorties de secours
  • Restez calme, écoutez et suivez les ordres qui vous sont donnés par le personnel

Sous terre :
Ne vous précipitez pas dehors dans la précipitation. Il n’y a pas d’urgence on dit que les chocs sont moindres en souterrain qu’en surface et qu’on y est plus en sécurité.

Séisme : Vous êtes en extérieur

Le principal danger à éviter est la chute d’objet (bris de verre, enseignes, parpaings, etc…), et n’oubliez pas que dans votre situation un immeuble est également un objet, susceptible de s’effondrer sur vous lui aussi. Repérez autours de chez vous et de votre travail les endroits qui pourraient servir d’abris (cours de récréation, parcs, parkings, etc…)
Si vous êtes en voiture, arrêtez votre véhicule sur la voie de droite.

Suite à un tremblement de terre :

  • Prévenez rapidement tout incendie : Ils sont la principale cause de décès en cas de tremblement de terre.
  • Fuyez les bords de mer (Attention aux Tsunamis). Les raz de marée se succèdent. Restez en alerte jusqu’à la levée complète des consignes de sécurité.
  • Méfiez vous des chutes de pierre ou des glissements de terrains. La zone n’est pas forcément sûre.
  • Allez spontanément proposer de l’aide à vos voisins. Assurez vous qu’ils sont en sécurité. N’oubliez pas les personnes âgées et les handicapés.
  • Gardez votre calme face au stress et à l’agressivité (potentielle) ambiante. Méfiez vous des rumeurs et privilégiez les sources d’information fiable (radio, etc…)
  • En voiture, ne prenez pas les grands axes de circulation qui seront probablement réservés aux secouristes et aux services d’aide. Si vous devez vous déplacer, évacuez à pied en n’emportant que le strict nécessaire pour ne pas bloquer les pompiers.

Faire partie des survivants…

Et si tous ces conseils ne vous ont rien apporté, il ne me reste plus qu’à vous proposer cette édition spéciale cinéma du guide de survie, spéciale fin du monde.

Encore une fois, je suis à l’écoute de tous les conseils et de tous les témoignages que vous pouvez m’apporter par le biais des commentaires.

Sources images : 12

IMPORTANT !!!
En ce moment, les articles sont publiés sans programmation.
Pour ne pas louper le prochain sujet "bushcraft", self défense ou survie
je te suggère de t'inscrire immédiatement :

Qui sait, ma newsletter te sauvera peut-être la vie ;-)

_____________