Selon MSF, l’épidémie actuelle du virus Ebola serait « la pire épidémie de l’Histoire ». Même si ce virus ne touche pas (encore?) le monde occidental, certaines personnes se préparent, et d’autres sont curieuses de savoir quelles seraient les mesures préventives si une pandémie de ce type venait à se répandre dans nos contrées.

La pire épidémie de l'histoire (MSF)

« La pire épidémie de l’histoire (Dr. Joanne Liu, présidente de MSF) »

Fred Cuvelier est le fondateur de Survivor AttitudePour en apprendre davantage sur le virus Ebola et la situation sanitaire actuelle dans le monde, nous avons contacté pour vous, Fred, fondateur de Survivor Attitude et surtout survivaliste. Ce qui suit est un résumé de notre conversation.

En bonus, vous pouvez télécharger le fichier audio beaucoup plus complet en fin d’article.

Comment reconnaître le virus Ebola ?

D’après Fred, les symptômes se traduisent par des taches roses sur la peau, des vomissements, une forte fièvre, des crises diarrhéiques et des éruptions cutanées. Une insuffisance rénale due à une déshydratation peut également survenir. Dans ce cas, les cellules se désagrègent et sont rapidement détruites. La forte fièvre reste jusqu’à aujourd’hui le meilleur moyen de déceler la maladie, d’où son surnom de « fièvre Ebola/hémorragique ». De nombreux aéroports se sont d’ores et déjà équipés de caméras thermiques pour prévenir tout risque. Le dispositif veut qu’à partir d’un certain seuil de température corporelle, les passagers concernés soient isolés puis pris en charge par des médecins.

Résumé des symptômes :

  • Incubation de 2 à 21 jours (sujet non contagieux sur cette période)
  • Premiers symptômes :
    • fièvre
    • fatigue fébrile à début brutal
    • douleurs musculaires
    • céphalées
    • mal de gorge
  • Symptômes suivants :
    • Vomissements
    • Diarrhées
    • éruptions cutanées
    • symptômes d’insuffisance rénale et hépatique
    • dans les cas graves : hémorragies internes et externes (saignement des gencives, sang dans les selles, etc…)

Traitement :

Aucun traitement disponible n’a pour l’instant fait ses preuves dans la lutte contre le virus Ebola (merci de nous tenir informés des mises à jour le cas échéant). Les mesures les plus efficaces pour améliorer le taux de survie sont :

(INSCRIPTIONRappel rapide : Je propose régulièrement des articles Bushcraft, Matos et self defense. Si tu es intéressé, inscris-toi maintenant en CLIQUANT ICI.)
--
  • Réhydratation de soutien par voie orale ou intraveineuse
  • Traitement des symptômes spécifiques (fièvre, diarrhées…)

Les mesures préventives

Le virus Ebola est fatal dans 20 % à 90 % des cas.

L’Ebola se transmet en grande partie par les fluides : il suffit qu’une personne soit en contact avec le sang, la salive ou la sueur d’un malade pour contracter à son tour le virus. Les objets utilisés par celui-ci nécessitent par conséquent un traitement particulier. En effet, une cuillère, une clé de voiture, un bouton d’ascenseur ou une rampe d’escalier, etc… touchés par les personnes contaminées sont susceptibles de transmettre le virus.

Fred révèle par ailleurs que le virus survit sans problème jusqu’à cinq jours à l’air libre. Pour autant, il tient à souligner que les personnes en parfaite santé physique sont moins vulnérables que les autres : Au moment de l’interview sur les 1160 cas avérés, seuls 650 avaient été mortels. Malgré un important taux de contamination, celle-ci restant « localisée », il n’y a pour le moment pas de risque de pandémie.

Si cela venait cependant à se produire, il est conseillé d’éviter au maximum le contact avec les gens et les objets publics (NB : nous touchons notre visage jusqu’à 3000 fois par jour). Imaginez la prise de risques si nous étions mis en contact avec un objet infecté dans le métro ?!

A savoir : Fred annonce qu’une cinquantaine de cas avérés en France suffirait à infecter tout le pays.

Mise à jour : A la date du 30/09/14, le cap des 3000 victimes a été dépassé

Mise à jour :  Contrairement à ce qui avait été spécifié plus tôt, Ebola est un virus, pas une bactérie : Il n’est pas sensible à la température.

Infos utiles :

Carte de l’expansion du virus Ebola en Afrique :

ebola-afrique-OMS-septembre-2014

Situation du Virus Ebola en Afrique au 22 septembre 2014 (Attention, de nombreux cas -lorsque les personnes ne sont pas prises en charge- ne sont pas comptabilisés par l’OMS)

Rester informé en temps réel de la situation du virus Ebola en Afrique :

Mais aussi :

BONUS : l’interview complète de Fred « Survivor Attitude »

Les informations ci-dessus proviennent d’une Interview beaucoup plus complète, que vous pouvez télécharger ici :

IMPORTANT !!!
En ce moment, les articles sont publiés sans programmation.
Pour ne pas louper le prochain sujet "bushcraft", self défense ou survie
je te suggère de t'inscrire immédiatement :

Qui sait, ma newsletter te sauvera peut-être la vie ;-)

_____________