Vital : Faire du feu en pleine nature

Partons du principe que vous êtes en bonne santé, seul, sans équipement et en pleine nature. Pour ce que j’en sais et si vous voulez survivre vous aurez besoin de ces éléments, dans cet ordre :

  1. De l’oxygène.
  2. Une température régulée (on peut mourir en quelques heures s’il fait trop froid ou trop chaud)
  3. De l’eau
  4. De la nourriture
  5. Une vie sociale (si si, mais l’avantage est que nous sommes capable de tenir seuls assez longtemps pour pouvoir choisir avec qui nous passons du temps).

Je suis d’un naturel optimiste, partons du principe que le problème de l’oxygène est réglé. S’il ne fait pas trop chaud (encore mon optimisme débordant), il ne vous reste qu’à faire du feu pour vous réchauffer, ou à vous construire un abris. Nous reviendrons sur ce deuxième élément plus tard, laissons-nous allez à nos tendances pyromane et à l’art ancestral du feu de camp.

Préparation

Dégagez une zone propre de 2m de rayon environ, sans racines ni végétaux secs. Gardez de l’eau à proximité en cas de soucis.

Procurez vous une quantité suffisante d’allume-feu tout au long de la journée (voir plus bas)

Collectez du bois. Par temps sec la chose est simple, mais par temps humide vous devrez écorcer du bois mort ou chercher des endroits protégés de l’humidité (branches basses des arbres, dans les haies…). Les tiges de ronce et les pommes de pins ont la propriété de rester sèches au centre. Evitez les feuilles d’arbres qui génèrent surtout de la fumée.

Préparez votre bois à quelques mètres du feu. Séparez brindilles, petits bois et gros bois.

Disposition

Amadou

L’amadou, ça ressemble à ça. Découpez l’intérieur du champignon en fines lamelles.

Utilisez une feuille de papier journal ou de l’amadou sec et réduit en poudre comme allume-feu, puis ajoutez les brindilles autours et au dessus de l’amadou. Vous pouvez utilisez d’autres allume-feu naturels les pommes de pin sèches, l’écorce de bouleau, les chardons, la résine ou les tiges de ronce, mais vous trouverez également d’excellents allume-feu dans les boutiques spécialisées (allume-feu industriel, allumettes paraffinées, briquet-tempête, bougie, ….)

Si le sol est humide, isolez la flamme avec une petite couverture de rondins, de brindilles ou de pierres plates. En théorie, il est possible de faire du feu par temps de pluie en créant un petit support de protection en bois au dessus des flammes de l’allume-feu : sur ce support vous faites sécher des brindilles. Dès qu’elles s’enflammeront vous n’aurez plus qu’à alimenter le feu par en dessus et par en dessous.

Méthodes :

Si vous avez sur vous un briquet ou des allumettes, choisissez l’option la plus simple et oubliez ce qui suit :

  • Étincelle (silex, métal et magnésium)

    Dans cette vidéo, l’outil utilisé est une tige allume-feu que vous pouvez vous procurer ici par exemple, et qui facilite vraiment la vie du baroudeur. Vous pouvez également tenter le coup avec une pierre très dure et de l’acier. Si un type de pierre ne fonctionne pas, essayez avec un autre.
  • Loupe

    Je ne suis pas un expert, mais si un préservatif rempli d’eau fait office de loupe dans cette vidéo, alors des jumelles ou un objectif photo peuvent également faire l’affaire.
  • Frottement (arc à enroulement, lanière, mouvement de scie …)

    Cette méthode est difficile, ne pensez pas pouvoir l’exécuter rapidement et sans entrainement.

Carburant

Une fois que le feu est lancé, vous pouvez ajouter de plus grandes pièces de bois. Assurez-vous que votre bois de chauffage est aussi sec que possible, il est peut être nécessaire de le faire chauffer près des flammes (sous surveillance).

Lorsque vous choisissez votre bois pour le feu, évitez si vous le pouvez le cèdre qui dégage beaucoup de fumée, le platane pour ses éclats et le châtaignier. De même, la fumée des plantes toxiques peut être dangereuse.

Sources : image flammeamadou

Les lecteurs de cette page cherchaient :

  • comment survivre dans la nature
  • comment faire du feu dans la nature
  • guide de survie dans la nature
  • comment faire un feu dans la nature
  • comment allumer un feu en pleine nature
  • comment faire du feu en situation de survie
  • comment faire du feu
  • faire du feu dans la nature
  • apprendre a faire du feu
  • faire du feu manuellement

11 Responses

  1. Lasagnes

    Perso, je préfère me balader avec mon CamelBag rempli de Kerdane… Haaa les tendances primales pyromanes ! ♥

    Répondre
  2. Maryan

    Procillus : Je pense ajouter d’autres articles un jour ou l’autre pour donner le détail de ces méthodes.
    Lasagnes : Drôle de pseudo. Je ne vois pas qui tu peux bien être ;)

    Répondre
  3. Auto-hypnose

    Ce sont des bons conseils, mais, le problème c’est lorsque on se trouve dans un milieu humide, qu’est ce qu’on doit faire?C’est surtout dans ces conditions qu’on a besoin du feu :))

    Répondre
  4. Laponico

    Je m’étais acheté un briquet de berger (http://bit.ly/KnsBWZ), et je n’ai jamais réussi à faire démarrer un feu : j’arrive à faire rougir et chauffer la corde, mais apres je ne sais pas du tout comment aller plus loin…est-ce que quelqu’un sait s’en servir? c’est très utile je pense comme allume-jeu !

    Répondre
  5. lily

    Je trouve cela génial d’apprendre à faire un feu. Ce sont des petits gestes qui pourraient sauver une vie voire plusieurs. Tout comme apprendre aux gens le secourisme, et à éteindre un incendie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.