blood_phoneCertains lecteurs m’ont fait remarquer, à juste titre, suite à l’article « La plaque UTAG ICE, une clé de secours ! » (à lire ici), que les téléphones portables pouvaient également disposer d’un système ICE, via un panel d’applications téléchargeables aussi bien sur Itunes que Google play store, gratuites ou non. Petit résumé des applications vitales à télécharger (vite, très très vite, juste après la lecture de cet article).

Des applications pour renseigner, prévenir ou aider

Il s’agit ici de deux types d’applications :

  • Les applications dites « en cas d’urgence« . Cette catégorie est en pleine expansion. Une est particulière intéressante : « ECU : contact d’urgence ». Cette application, gratuite, a vocation à t’aider en cas de problème/accident mais aussi à prévenir un contact défini à l’avance. Comme son nom l’indique, elle est basée sur le programme ECU (ndlr : en cas d’urgence)  qui consiste à entrer dans son répertoire un contact qui sera alors appelé par les secours .  Par ailleurs, elle peut contenir l’ensemble des informations utiles (allergies, traitements en cours, pathologies, identité, groupe sanguin, etc), à condition d’avoir scrupuleusement renseigné cela. A télécharger ici.
unnamed

Un widget de l’application ECU se trouve en permanence sur le fond d’écran pour prévenir le contact prédéfini à tout moment

A noter aussi l’application « SOS Urgence », gratuite également, qui permet de trouver et contacter rapidement le service adéquat en fonction de la localisation. Disponible là.

  • Les applications dites « de premier secours ». Dans cette catégorie, l’application développée par la Croix Rouge semble la plus claire et la plus fiable. Simple et efficace, à condition de l’avoir maniée et consultée avant que le besoin ne se fasse sentir, elle ne pourra pas te sauver la vie, mais elle te permettra de sauver celle de quelqu’un (et t’assurera une reconnaissance éternelle). Grâce à elle, tu sauras gérer n’importe quelle situation d’urgence : sécurisation du lieu, appréciation de l’état de la victime, connaitre le bon numéro à appeler pour avoir les urgences médicales (en France comme à l’étranger). La quasi intégralité du « Guide des gestes qui sauvent » est également dans cette application. Et comme, elle est gratuite, cliques ici pour la télécharger !
screen568x568

Page d’accueil de l’application « La Croix Rouge »

unnamed (1)

Illustration du guide des gestes qui sauvent, disponible sur l’application « La Croix Rouge »

(INSCRIPTIONRappel rapide : Je propose régulièrement des articles Bushcraft, Matos et self defense. Si tu es intéressé, inscris-toi maintenant en CLIQUANT ICI.)
--

A noter également que les assurances se sont mises aussi à créer des applications en la matière. A titre d’exemple, l’application de géosécurisation développée par la Maïf (assureur militant, pour citer le slogan publicitaire), téléchargeable par tous (sociétaires ou non à la Maif, même si certaines services premium sont réservés aux sociétaires). Elle permet d’alerter les secours, d’être localisé et secouru, même sans parler (et là je me pose encore des questions sur le procédé ?!) et de bénéficier de l’appel à un ami, renommé « demande d’aide à un proche », qui n’a rien à voir avec le système de la célèbre émission de Jean-Pierre Foucault. Plus d’informations sur le site de la Maif

Des applications en guise d’outils pour survivre

  • Le compas intelligent, toujours utile pour se repérer, s’orienter et éviter de se perdre. Application recommandée: Smart Compass App
  • Une radio d’urgence, toujours utile pour savoir ce qu’il se passe sur les ondes des équipes de secours . Application recommandée : Emergency Radio
  • Une météo en continu pour les phénomènes imminents et dangereux. Application recommandée : Weatherbug 
  • Une lampe qui peut émettre des signaux lumineux « SOS ». Application recommandée : Lampe torche super-puissante
  • Une borne SOS embarquée (qui remplace la borne SOS de couleur orange des autoroutes). Application recommandée : SOS Autoroute

Et pourquoi pas un guide complet pour la survie ? Ah oui mais ça, c’est le sujet d’un prochain article (ndlr) 😉

Bonus :

Certains lecteurs nous ont remonté les applications suivantes :

  • « Staying alive« , pour trouver des défibrillateurs
  • Le GPS de google map et la boussole (mais bien sûr !)
  • Bouton Panic (par Amnesty International) : avec une feature qui permet d’appeler à l’aide sans que votre agresseur ne s’en rende compte, en accompagnant le message de votre choix de votre position GPS
  • Alerte citoyen, pour les crues, la météo ou la qualité de l’air…

Merci à eux !

En résumé

Ces applications sont utiles certes, mais il faut savoir les utiliser, avoir un certain pourcentage minimal de batterie (penses toujours à avoir une batterie externe ou un système de recharge autonome avec toi !) et savoir aussi se débrouiller sans. En ce qui concerne les urgences médicales, prévenir c’est bien, mais il faut que le contact défini soit informé du système, et soit, bien évidemment, disponible/à proximité (la tante qui vit sur l’île de Noirmoutier n’est pas un contact très utile). Il faut enfin que les informations renseignées soient complètes. Dans ce dernier cas, repenses à ce grand philosophe, Dr Gregory House, qui disait « c’est dans le mensonge que la vérité commence » pour résoudre ses énigmes médicales. Ton information et celles des autres sauveront des vies, ta vie peut-être !

Si tu as d’autres petites applications à nous recommander ou des avis sur certaines, n’hésites pas à commenter en bas de la page !

IMPORTANT !!!
En ce moment, les articles sont publiés sans programmation.
Pour ne pas louper le prochain sujet "bushcraft", self défense ou survie
je te suggère de t'inscrire immédiatement :

Qui sait, ma newsletter te sauvera peut-être la vie ;-)

_____________