Lecteur, parce que j’en apprends tous les jours sur la survie dans la nature, je te propose une nouvelle série :

——– Le Lundi spécial bushcraft ! ——–

Tous les lundis, un article intéressant sur ce sujet (qui passionne pas mal de monde j’avoue).

Nous commençons avec cette très courte vidéo de Lonely Planet sur la grande question :

Comment survivre quand on est perdu dans les bois ?

(Parce que si tu penses que la survie en pleine nature, c’est de chasser les ours à mains nues pour trouver de la viande, on a deux ou trois trucs à revoir sur les notions de base, toi et moi)

(INSCRIPTIONRappel rapide : Je propose régulièrement des articles Bushcraft, Matos et self defense. Si tu es intéressé, inscris-toi maintenant en CLIQUANT ICI.)
--

Bon, c’est en Anglais, voici donc quelques explications en Français.

Oui, je suis un mec trop sympa.
Un mec trop sympa ET polyglotte (mais pas tant que ça, les traductions ne sont pas exactes)

  1. Toujours prévenir quelqu’un de sa destination avant de partir : tu as maintenant 90% de chances d’être retrouvé sous 48h
    (l’idéal étant alors de ne pas trop s’éloigner)
  2. Marquer son chemin pour pouvoir se repérer est une excellente idée : des morceaux de vêtements (ton caleçon, tes chaussettes ?) ou une signalisation avec des cailloux peut t’aider à revenir en arrière à tout moment (ou à voir si tu tournes en rond)
  3. La navigation à l’ancienne pour se repérer, il n’y a que ça de vrai : avec les étoiles comme Galilée, ou tout simplement en observant bien le paysage
  4. Suivre le cours d’eau d’une rivière permet généralement de déboucher à un moment ou à un autre sur la civilisation. D’ailleurs Bear Grylls répète ça dans presques toutes ses émissions.
    Vérifies bien que tu suis le cours d’eau dans le sens de… l’eau. Tu n’es pas en train de chercher à remonter jusqu’au glacier
  5. Au pire (ou au mieux si des amis à toi savent que tu as disparu et où tu étais parti à la base), tu peux rester sur place et attendre les secours : si tu as bien suivi le site, tu devrais être capable de te monter un abri de fortune et de filtrer de l’eau pour la rendre potable. Parce que quand j’ai dit « sur place », j’ai oublié de préciser : sur place, ou pas trop loin, mais près d’une source dans l’idéal.

IMPORTANT !!!
En ce moment, les articles sont publiés sans programmation.
Pour ne pas louper le prochain sujet "bushcraft", self défense ou survie
je te suggère de t'inscrire immédiatement :

Qui sait, ma newsletter te sauvera peut-être la vie ;-)

_____________